Général Michel Aoun

Verbatim :: Vendredi, 10 août 2012 :: :: Envoyer   Imprimer

Appel du Général AOUN aux habitants de la montagne libanaise pour y retourner et fêter l’assomption

08-08-2012 énéral Michel AOUN – Tayyar

De la part du Général Aoun aux habitants du Chouf, Aley, Metn: la réunion à la lumière de la Vierge…

Chers amis,
Je m’adresse à vous quelques jours avant la fête de l’Assomption qui aura lieu le 15 Août, et je vous invite, peuple du Chouf, d’Aley, et du Metn à vous réunir et transformer cet événement en une tradition annuelle pour rétablir la confiance dans la montagne, et la joie de vivre en harmonie dans l’amour et le respect. D’autant plus que les Libanais ont convenu à l’unanimité de déclarer la Vierge Marie, leur patronne. Ils se réunissent autour d’elle sous le nom de « Marie Notre Dame, » et la fête de l’annonciation est devenue une fête nationale pour l’honorer.
Ce que vous avez perdu de plus précieux suite à votre déplacement ne se limite pas aux propriétés et aux biens mais c’est plutôt l’unité, la vie décente, les bons souvenirs et les traditions qui ne peuvent pas être oubliés, et que vous avez vécu et partagé avec vos voisins pendant de nombreuses années.

Chacun de nous a connu les catastrophes et les horreurs de la guerre et nous avons tous souffert de la mort de nos proches, la désertion des maisons, la cruauté des jours et les pertes inestimables.
Aujourd’hui, après trois décennies, je suis convaincu que la souffrance n’a pas réussi à affaiblir votre détermination à tourner la page et vous réunir de nouveau, et que vous, où que vous soyez, attendez le moment favorable pour prendre cette initiative.
Vos fils qui ont grandi loin de là n’ont pas été témoins de votre souffrance, n’ont pas visité les tombes de leurs ancêtres, ne connaissent pas les gens de leur génération, et ignorent qu’ils appartiennent à un même village, où les maisons sont collées les unes aux autres, où les ancêtres ont vécu côte à côte avec leurs voisins.
Chers amis,
Il est déjà temps de revenir à nos racines et de célébrer nos fêtes avec nos enfants, dans la montagne, dans les églises de nos villages, de partager avec les parents et les voisins la joie de la fête et de la réunion et que le commencement soit avec la fête de l’Assomption de la Vierge Marie.

Je répète ce que je vous ai demandé lorsque j’ai visité le Chouf de construire un mémorial dans vos villages pour tous les martyrs tués dans la montagne et de les évoquer dans vos prières, quelle que soit leur appartenance politique et religieuse; ce grand symbole restera au fil du temps le témoin qui nous rappelle ce qui a été commis et qui ne doit jamais se répéter.
Seule la Vierge Marie notre Mère, qui a incité son fils à faire son premier miracle à Cana de Galilée, est capable de faire jaillir la confiance dans la montagne, d’entendre votre voix et de répondre à vos souhaits. Que Notre-Dame du Liban soit le témoin de votre attachement à votre terre et qu’elle bénisse votre retour.

Le Général Michel Aoun

Partager !

Poster un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.